Comment bien choisir sa literie pour réparer son sommeil ?

Le sommeil joue un rôle crucial dans le bien-être d’une personne. Il faut qu’il soit suffisant et surtout paisible pour que cette dernière puisse disposer de toute son énergie le lendemain. Et mis à part le fait de se coucher à l’heure normale, il faut aussi avoir une literie adaptée. Avec un mauvais matelas et sommier, vous risquez de faire un adieu à  une belle nuit réparatrice. Alors, comment faire le bon choix de literie ?

Quel matelas choisir ?

Avant de choisir une literie, sachez qu’elle se compose de quelques éléments, dont le matelas en est un. Il en existe de différentes sortes, pour ne citer que celui en mousse, en latex et à ressorts. Lequel est idéal pour un sommeil bien rempli et serein ? Il est impératif que le matelas soit adapté à votre morphologie, à votre poids ainsi qu’à votre état de santé. Si éventuellement, vous êtes victime d’un mal de dos, c’est le latex qui vous conviendra. Il est connu comme ayant une densité forte, environ 73 kg/m3; ce qui permettra à la colonne vertébrale de se reposer dans une meilleure position. Par ailleurs, pour bénéficier d’un matelas ferme, la mousse est un bon choix. Il assure un confort optimal à son utilisateur. Et s’agissant du couchage à ressorts, trois choix vous sont proposés, dont le modèle biconique pour le dormeur corpulent, le modèle en fil continu pour la personne qui partage son lit avec une autre et le modèle ensaché pour les plus pesants.

Faut-il procéder à un essai du matelas ?

Il n’y a qu’une seule méthode pour s’assurer qu’on a pris le bon matelas, à savoir l’essayage. Pour choisir une literie, reportez-vous sur le premier effet et la première sensation qu’elle vous inflige en montant dessus. Est-ce agréable ? Est-ce confortable ? Restez-y quelques minutes et n’hésitez pas à changer de position de temps en temps, afin d’en obtenir les réponses. Certains experts ont, d’ailleurs, évoqué quelques techniques à cet effet. Le coude qui s’enfonce quand on dort sur le côté démontre que le matelas est excessivement mou ; si la possibilité de passer sa main entre le matelas et ses reins, en dormant sur le dos, signifie un matelas trop ferme.

Qu’en est-il du choix de son sommier ?

Ce n’est pas difficile. Il faut juste que le sommier soit ferme et bien plat pour remplir son rôle d’amortisseur. Mais encore, il est très important d’accorder matelas et sommier pour garantir les bienfaits. Ce qui veut dire que pour les avides de souplesse, les deux doivent être de la même matière ; c’est-à-dire à ressorts. Pour plus de fermeté, il est préférable de choisir une literie en mousse ou à ressorts et un sommier à lattes.

La brume d’oreiller : le parfum d’ambiance qui améliore votre sommeil
Top des grands magasins de literie à Paris