Conseils pour choisir le garnissage d’un matelas

Actuellement, un Français sur 5 souffre de problèmes de sommeil. Pour cause, avoir un bon matelas est une réelle nécessité pour bien dormir et se réveiller en forme le lendemain. Le garnissage est un paramètre important dans ce choix. Pour ce faire, voici quelques points à ne pas négliger.

L’importance d’un bon garnissage

Un adulte a besoin d’au moins six heures de sommeil par jour pour pouvoir recharger ses batteries afin d’attaquer une nouvelle journée en parfaite forme. Ce qui veut dire que pendant un tiers de sa vie, il doit dormir. Rien que pour cela, il est important de choisir un bon matelas. Ce dernier se compose de l’âme, du garnissage et du coutil et le garnissage du matelas figure parmi les paramètres clés. En effet, c’est lui qui garantit l’accueil : c’est la première sensation ressentie lorsqu’on s’allonge sur le matelas. Cette dernière peut conduire aux ressenties suivantes : effet moelleux, très moelleux, tonique ou même dynamique. En plus, il absorbe l’humidité en régulant la température. Bref, le garnissage garanti le confort. Il existe 2 types de garnissage : naturel et synthétique. Le premier regroupe le type conçu avec des plantes tel que le du bambou, du coton, de la soie, des fibres de coco…et poils d’animaux comme la laine de mouton ou alpaga, le cachemire, les poils de chameau, le crin de cheval… Le deuxième type est défini par le latex, l’ouate de polyester et l’outlast.

Un garnissage thermorégulateur

Pour obtenir un sommeil profond et réparateur, le corps a besoin d’une bonne température. Pas trop basse, car cela  empêche l’endormissement, ni trop chaude pour engendrer une forte humidité et donc de la moisissure. Les fibres naturelles sont reconnues pour obtenir un garnissage sain grâce à leur propriété thermorégulatrice. En été, elles sont fraîches et en hiver, elles sont chaudes. Probablement, cette capacité vient du fait que ces matériaux naturels absorbent la plupart du temps l’humidité. Le coton par exemple peut absorber jusqu’à huit fois son poids en eau ! Mais ce type de garnissage thermorégulateur peut également être à la fois hypoallergénique. Les fibres de coco et de bambou par exemple sont naturellement antibactériennes et anti-acariennes : ce sont les microbes qui sont responsables de nombreuses allergies domestiques.

Un garnissage pour un meilleur confort

Pour un matelas bien moelleux ou tonique, le choix du garnissage est essentiel. En effet, la qualité se défini par les matériaux utilisés. Les garnissages synthétiques comme le latex sont très courants et sont moins coûteux. Il offre un accueil dynamique pour ceux qui recherchent cette caractéristique particulière comme ceux qui ont des problèmes de dos. L’inconvénient avec ce type c’est que son pouvoir absorbant est relativement faible. Par contre les bactéries ont beaucoup de mal à s’y proliférer. La soie par contre, offre un accueil plus moelleux et douillé. Disponible également sur le marché, son prix est légèrement plus important, mais l’investissement est certainement durable. Les matelas en laine sont également très moelleux. En étant le plus cher du marché, ce matériau élastique et résistant à l’eau, avec sa nature épaisse, assure un endormissement rapide.

Qu’est-ce que le matelas « zerobody » ?
Matelas à eau : est-ce bon pour le dos ?